Comment analyser un site web en profondeur avec l’audit SEO ?

Comment analyser un site web en profondeur avec l’audit SEO ?

Votre présence en ligne n’est pas aussi concluante que vous l’imaginez et un audit SEO peut vous aider à le vérifier. Ce travail d’analyse s’appuie aussi bien sur les éléments sur site que hors site de votre entreprise. Ce guide présente à la fois les enjeux et les étapes de mise en œuvre d’une telle évaluation.

Évaluation spécialisée d’un site web par un expert en référencement

L’audit de référencement naturel est une évaluation spécialisée accomplie par un expert en SEO. Elle délivre un compte-rendu rigoureux et intégral sur le fonctionnement d’un ou plusieurs sites web.

Le compte-rendu de l’outil audit SEO se présente sous la forme d’un document de plusieurs pages, lequel est axé sur trois points :

  • définir l’état actuel du site web avec l’Audit off-site et on-site
  • Audit de référencement de la concurrence : analyser les sites des entreprises concurrentes
  • Audit SEO pour les termes pertinents : Choix de mots-clés et leur positionnement

Les informations fournies par l’audit SEO aident à la formulation de suggestions et la prise d’actions pour être mieux référencées. L’audit SEO gratuit en ligne est à ce titre une base stratégique pour les diverses initiatives numériques d’une entreprise.

Il contribue à la création d’une vraie stratégie d’optimisation pour les moteurs de recherche et définit la meilleure position pour un site web. Pour effectuer un audit SEO en ligne de votre propre site, vous devez l’ajouter en tant que propriété dans la recherche vocale de Google et Google Analytics, et aussi Google Search Console.

Si le site à auditer ne vous appartient pas, demandez au propriétaire du site existant de vous ajouter manuellement en tant qu’utilisateur.

 

analyser un site web avec l'audit SEO

 

Quels sont les éléments à analyser dans un site web ?

Comment réaliser un audit SEO, et pourquoi faire un audit SEO pour l’analyse d’un site web ?

Pour réussir à faire un audit SEO, sachez que chaque site web est unique dans sa structure, son audience et ses perspectives. Il existe toutefois quelques éléments communs à la réalisation de leur audit SEO :

  • Les termes clés et le champ sémantique de la plateforme sont examinés pour définir les requêtes les plus pertinentes.
  • Les stratégies sur site et hors site des concurrents en plus de l’efficacité de leurs sites sont analysées. L’historique du site audit SEO est étudié à travers les résultats concernant le trafic et le classement sur les moteurs de recherche.
  • Les ressources, la sémantique, les balises et la structure du site définissent la qualité de sa construction et de son optimisation.
  • L’examen technique étudie la célérité du site, la prise en charge sur mobile ou l’existence d’extraits enrichis pour un « schema.org ».
  • L’examen hors site passe les backlinks et les ancres en revue pour un contrôle de qualité.

Recommandations à tirer de l’analyse de référencement

Les différents examens du site web aident à l’établissement de suggestions sur son amélioration SEO :

  • Maillage interne : mise à niveau ou refonte de la structure SEO du site avec les demandes à traiter pour toutes les pages et un schéma de la plateforme.
  • Outils Webmaster de Google : les possibles défauts de balises HTML et de sémantique.
  • Ressources textuelles et visuelles à traiter suivant les mots-clés de chaque page.
  • Défaillances techniques : lenteur, difficulté d’exploration pour un moteur de recherche, défaut de prise en charge sur mobile, etc.
  • Établissement d’extraits enrichis pour l’amélioration du CTR d’une page dans les SERPs ou l’appréhension du contenu par un robot d’exploration.
  • La démarche de liaison réseau à établir pour un meilleur référencement du site web.
  • Créer d’autres ressources pour le site : blog, pages supplémentaires, etc.

 

c'est quoi un Audit SEO ?

 

En passant, vous pouvez aussi découvrir notre guide ultime sur l’analyse des fichiers logs. Cet article vous propose les meilleures méthodes à mettre en place pour réussir à bien faire une analyse des fichiers logs pour améliorer le référencement de son site.

Différentes sections d’un rapport d’évaluation du référencement

Le rapport généré par les outils audit SEO d’un site peut être divisé en trois parties. Il s’agit du point de briefing pour l’analyse sémantique, l’évaluation de la concurrence et l’analyse d’efficacité.

Point de briefing pour l’analyse sémantique

Pour un travail concluant, l’expert SEO doit être pleinement s’imprégner des problèmes rencontrés par le site web. Il pourra ainsi identifier vos besoins et donner des suggestions équivalentes. L’audit SEO sémantique est la suite logique de cette démarche et aide à créer la bonne stratégie SEO.

Elle identifie les demandes à travailler, la concurrence qui les entoure et la structure SEO appropriée. À cela s’ajoute le classement ponctuel du site par rapport aux termes clés pour la transition en première page.

Évaluation de la concurrence

Un marché bien maitrisé passe par une bonne connaissance de la concurrence. Il s’agira surtout d’un examen approfondi de la stratégie sur site et hors site de la concurrence initiale pour un site web. Certains milieux sont concurrentiels au niveau du référencement que d’autres.

Analyse d’efficacité de la plateforme

Cette section de l’audit SEO exemple examine l’évolution du trafic, les demandes où vous vous situez et les pages concernées. Elle donne une meilleure compréhension du site et de son potentiel. Les données obtenues ne seront pas les mêmes d’un site à un autre suivant la taille et ses performances.

 

l'évolution du trafic avec l'Audit SEO

 

Composante sur site de l’audit

L’analyse sur site est le cœur du technical audit SEO. C’est là que réside l’essentiel des données d’améliorations. Il s’agit d’étudier le site en détail à l’aide des outils d’audit SEO pour voir ses forces et ses faiblesses.

Des suggestions pourront ensuite être avancées pour l’amélioration de son positionnement. L’évaluation sur site de l’audit SEO se décompose en une partie éditoriale d’un côté et une partie technique de l’autre.

La partie éditoriale est comme un audit SEO pour les ressources du site web et se base sur trois points :

  • Niveau d’optimisation des balises HTML pour le référencement naturel.
  • Qualité de structuration du site au regard de l’optimisation pour les moteurs de recherche.
  • Inclusions de mots-clés pertinents et d’un large champ sémantique pour les textes de pages.

La section technique de l’audit SEO se construit quant à elle essentiellement autour de cinq paramètres :

  • Rapidité du site pour le crawling de Google.
  • Erreurs d’explorations telles que le 404, le 301, le 302 ou le 503.
  • Compatibilité pour la navigation sur mobile qui représente entre 40 et 50 % du trafic général
  • Possibilité et nécessité de mise en place des extraits enrichis
  • Interprétation correcte de la page par les différents moteurs de recherche.

L’audit SEO vous dira ce qu’il faut améliorer pour que le site soit plus performant. Plusieurs dispositions concernant l’aspect interne du site peuvent être suggérées à ce titre :

  • Nouvelle structure SEO à mettre en place selon les mots-clés.
  • Amélioration des balises et des ressources à partir du champ sémantique sélectionné.
  • Développement de nouvelles ressources : pages de catégorie, guide détaillé, blog, etc.
  • Augmentation de la célérité du site.

Aspect hors site de l’évaluation du site web

Cet aspect de l’audit SEO s’intéresse à la popularité externe de la plateforme et plus spécialement aux liens associés ou « netlinking ». Google fonctionne avant tout sur la base de liens. Le fait qu’un site web puisse recevoir beaucoup de liens externes influe beaucoup sur ses performances.

L’efficacité du netlinking ne repose pas toutefois uniquement sur la quantité de liens reçus, mais aussi sur leur qualité. L’audit SEO hors site vise à ce titre à une étude des backlinks :

  • Les backlinks SEO doivent évoluer de manière positive en réduisant les liens externes pour chaque domaine de référence.
  • Les liens doivent provenir de sites de qualité.
  • Les backlinks qui viennent d’un site sur une même thématique sont plus préférables à ceux qui viennent d’une page abordant un sujet similaire.
  • Tous les backlinks ne devraient pas être reçus sur la page d’accueil. Certains devraient aller vers les pages secondaires.
  • L’optimisation excessive de profils d’ancres est à éviter sous peine d’être pénalisée par Google.

 

évaluation du site web

 

Après l’audit SEO du « netlinking », une stratégie de référencement peut être réalisée pour préciser le nombre de liens à produire, la thématique, etc. Si le site est rempli de liens non pertinents, vous pouvez en supprimer certains par voie manuelle ou via un fichier de désabonnement Google.

L’autre suggestion à faire concernant l’audit SEO hors site se rapporte à la création d’un « netlinking » de qualité. Il s’agira de bien choisir le type de backlinks à produire, le thème des domaines, les ancres, etc.

En prolongement de l’audit SEO hors site et de suggestions correspondantes, il serait intéressant d’examiner la progression des performances du site analysé :

  • trafic de la plateforme
  • positionnement sur les mots-clés les plus pertinents
  • volume des requêtes redirigées vers le site
  • utilisation des bons balisages et codes HTTP à travers un nouveau crawl

Le suivi des grands indicateurs clés de performance dans l’audit SEO est un processus à long terme. Autrement, les données obtenues par l’audit SEO ne pourront pas être adaptées à la tendance globale.

Quelles sont les différentes étapes de l’audit SEO d’un site internet ?

Chaque site n’est pas a priori optimisé de la même manière. Certains peuvent avoir des contenus plus quantitatifs ou plus qualitatifs que d’autres. Les différentes étapes relatives à l’audit SEO d’un site web sont toutefois toujours les mêmes, indifféremment de l’état de leurs contenus.

Déterminer les opportunités de création de liens internes et externes

La création de liens est un élément essentiel de l’accroissement d’autorité d’un site Web. Aucun audit SEO n’est complet sans suggestions pour la création de liens internes et externes spécifiques au site.

Les liens internes transmettent l’équité des liens dans vos propres pages. Ils permettent à ce titre de former des hiérarchies faisant autorité au sein de votre site. Lorsque vous créez un nouveau contenu, faites une recherche sur le site pour un contenu connexe et plus ancien.

Ce dernier doit idéalement avoir accumulé une certaine équité. Recherchez ensuite le texte d’ancrage dans l’ancien contenu pour créer un lien vers le nouveau contenu.

Créez un lien à partir de la page avec la plus grande autorité de page (PA). L’autorité de page et l’autorité de domaine (DA) ne sont pas des mesures officielles.

Google ne les utilise pas pour indexer des pages. Ils ont été créés par des sociétés de logiciels de référencement pour fournir des estimations de l’autorité d’une page ou d’un domaine. Ils se sont toutefois toujours révélés assez utiles pour déterminer les sites ou les pages à partir desquels vous pouvez créer un lien.

Gardez l’expérience utilisateur et l’architecture de l’information (IA) à l’esprit quand vous créez des liens internes. Créer des liens via des pages crédibles ne suffit pas.

Demandez-vous plutôt quel serait le meilleur endroit où renvoyer un visiteur à partir d’une page donnée. Voyez ce qui pourrait le rapprocher de l’achat d’un produit ou d’un service en consultant les données de l’audit SEO complet.

 

création de liens internes et externes

 

Gagner des liens à partir d’un ensemble diversifié de domaines faisant autorité est l’essence même de l’augmentation de l’autorité de domaine. Recherchez des listes de ressources qui peuvent présenter de votre contenu et un lien vers votre site de façon réaliste.

Le moyen le plus simple de créer des liens externes et de générer un meilleur rendement consiste à rechercher des mentions non liées. Tout bon outil de référencement aura un outil d’exploration de contenu, y compris le référencement YouTube. Ce dernier permet de rechercher des endroits sur le Web où votre marque a été mentionnée.

Faites un tri par autorité de domaine et assurez-vous que votre cible n’est pas déjà liée à vous. Vous pouvez contacter les gestionnaires de contenu via Twitter, e-mail, condor, etc. Demandez-leur des liens vers votre page d’accueil et proposez de partager leur article sur vos comptes sociaux en retour.

Identifier des améliorations potentielles de l’architecture de l’information

L’architecture de l’information (IA) définit la façon dont les informations sont ordonnées ou structurées. Pour les besoins d’un audit SEO gratuit, cela signifie qu’il faut redistribuer les structures de liens internes sur le site Web.

Leur équité peut ainsi être transmise aux pages qui en ont le plus besoin. Cela implique aussi une collaboration étroite avec les développeurs et les concepteurs. L’idée est de créer des solutions conviviales qui amélioreront l’autorité des pages sans compromettre l’expérience utilisateur (UX).

Il se peut que votre index de blog ne répertorie que dix pages à la fois. Cela va pousser les publications plus anciennes de 20 ou 30 clics vers la page d’accueil où se trouve le plus d’équité.

Il se peut aussi que les sections « articles connexes » et « articles populaires » de votre blog contiennent des liens qui se chevauchent. Votre en-tête et vos pieds de page peuvent aussi contenir des liens qui se chevauchent.

Les liens en double doivent être remplacés par des liens vers d’autres pages auxquelles vous souhaitez transmettre l’équité. Cela vous permettra de maximiser pleinement cet espace de liens convoité.

Les recommandations basées sur l’IA devraient dépendre des objectifs des parties prenantes du projet. Il n’en est autrement que si vous auditez votre propre site.

Votre public cible et vos objectifs commerciaux préciseront la façon dont vous définissez et organisez votre contenu. Ils détermineront vers quelles pages ou parties du site les liens utilisés tendent à orienter les utilisateurs. Vous pourrez aussi établir si l’objectif est de rendre le site intuitif ou immersif.

 

stratégie audit SEO

 

Repérer les pages à contenus légers dans le site à analyser

Les pages à contenus légers ne sont pas valorisées dans les résultats de moteur de recherche (SERP). Un contenu est dit « léger » s’il ne répond pas aux besoins des utilisateurs.

Un article de blog de 300 mots pour expliquer un sujet complexe peut être considéré comme léger. Il n’est pas toutefois réaliste de mettre 1 000 à 2 000 mots sur chaque page de votre site.

Les pages plus proches d’une page d’accueil sont dominées par le travail de conception, ce qui inclut le choix des images, icônes, etc.

Ils sont aussi influencés par les boutons d’appel à l’action et la copie centrée sur le produit. Il y a deux types de contenus que vous devez évaluer en matière de consistance :

  • Copies de bureau : Vous pouvez parcourir chaque page individuellement et faire des suggestions sur l’intégration de leurs contenus avec le site global.
  • Top pages : Exportez les 25 à 100 pages principales par trafic selon la taille du site et assurez-vous que chacune d’elle est suffisamment renforcée.

Le renforcement du contenu d’une page donnée est primordial au regard de deux avantages :

  • Augmentation des possibilités de lien interne.
  • Multiplication des opportunités pour l’insertion de mots clés cibles et auxiliaires.

Cependant, vous pouvez aussi consulter notre guide complet sur l’utilisation des richsnippets avec votre site web. Ce post contient des stratégies très efficaces et faciles à mettre en place.

Rechercher les opportunités d’optimisation pour les mots clés

Ce n’est pas possible d’optimiser entièrement les mots clés cibles et auxiliaires sur certaines pages d’un site sur lesquelles. Supposons que vous êtes une entreprise de logiciels d’organisation du personnel.

Vous avez inséré un logiciel d’organisation du personnel à plusieurs endroits de votre page d’accueil. Le plus volumineux et le moins concurrentiel des mots clés liés à votre activité sont « meilleur logiciel d’organisation du personnel ».

Il est légitime que vous souhaitiez vous classer par rapport à ce mot clé. Il ne sera pas toutefois très prudent d’insérer la mention « nous sommes les meilleurs » sur votre page d’accueil. Un tel mot clé devrait être réservé à un article de blog.

 

optimisation pour les mots clés

 

Assurez-vous que toutes vos pages sont optimisées pour des mots clés qui les aideront à apparaître dans la recherche naturelle. Pour cela, la première étape est d’effectuer une recherche par mot-clé.

Vous pouvez utiliser une solution complète de référencement ou un outil spécialisé de recherche de mots clés gratuits à cette fin. Recherchez des mots clés pertinents pour votre sujet au regard de deux critères :

  • volume élevé : nombre de requêtes de recherche mensuelles
  • faible difficulté : niveau de concurrence dans le SERP pour ce mot clé.

Les mots-clés cibles doivent être dans l’URL du site web. Ils devraient aussi idéalement être inclus dans le titre (H1), un sous-titre (H2), le méta titre et le méta description. Il faudra également que vous alterniez ce mot-clé cible tout au long du corps texte. Faites-le toutefois avec modération.

Les mots-clés auxiliaires devraient être utilisés dans les H2 et le corps du texte. Il sera évidemment plus facile de vérifier que tous ces éléments sont pleinement optimisés si vous créez un nouveau contenu.

Le processus exigera toutefois plus d’effort de votre part si vous mettez d’anciennes pages à jour. Il ne serait pas d’ailleurs logique de modifier une URL simplement pour l’optimiser pour un nouveau mot clé.

Vérifier que les balises meta sont proprement optimisées

Les balises Meta se composent d’un méta titre et d’un méta description. Ils aident Google à déterminer le contenu de la page qu’il explore et l’ordre dans lequel les plages doivent être classées.

Ils aident aussi les utilisateurs à déterminer le contenu de votre page en parcourant les résultats de recherche. Les balises méta agissent à ce titre comme des outils pour promouvoir votre contenu.

Rédigez vos balises méta en fonction de vos recherches de mots-clés pertinents dans le secteur vertical. Prenez soit de les optimiser par rapport aux mots-clés qui les aideront à apparaître dans la recherche.

L’approche que vous devez impérativement éviter dans cette optique est le bourrage de mots clés. Cette disposition est aussi bien valable pour les balises méta que pour le reste du contenu de votre site.

Google affiche les 50 à 60 premiers caractères de votre méta titre. Le reste est tronqué avec des points de suspension. Cette approche n’empêche pas seulement l’exploration de mots clés vitaux. Elle est aussi plus généralement nuisible aux SERP. Gardez vos titres sous 60 caractères.

Vous pourrez ainsi conserver au moins 90 % d’entre eux dans les éléments affichés par Google (voir aussi comment optimiser le référencement pour Google Actualités récentes plus efficacement).

Votre mot-clé cible doit exister en totalité dans le titre. Gardez le nom de la marque dans ce titre pour tirer parti de son autorité. Concernant la description, la longueur optimale est de 155 à 160 caractères.

 

optimiser les balises meta

 

Reconnaître les opportunités de mise à jour de page

Google apprécie tous les contenus mis à jour lorsqu’il recherche des sites à explorer. Des mises à jour régulières aideront ainsi à garder vos pages fraîches et pertinentes aux yeux du moteur de recherche. Il y a deux types de contenu en particulier que vous devez mettre régulièrement à jour :

  • La première est la page d’accueil. C’est la page qui génère le plus de trafic pour une entreprise. Sa mise à jour lui assurera de continuer à générer du trafic pour l’entreprise concernée.
  • La seconde est une page d’opportunité. Il s’agit d’une page susceptible de gagner une hausse significative de trafic si elle montait légèrement dans le SERP.

Les outils d’audit SEO les plus avancés sont équipés de traqueurs de classement. Cette fonctionnalité vous permet de voir où les pages se classent pour certains mots clés, et si ces classements ont changé. Elle indique également le volume de trafic généré à partir de chaque mot-clé.

Les pages classées juste en dehors du top 10 doivent être mises à jour de façon régulière et exhaustive. Cela augmentera leur chance de passer à la première page des SERP de Google.

Une approche similaire doit aussi être adoptée pour les pages qui se classent juste en dehors du top 3. Le trafic en ligne diminue de manière irrégulière après les 3 premières places, et presque en entier après la première page.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.