Comment utiliser des rich snippets avec votre site web ?

Comment utiliser des richsnippets avec votre site web ?

Les richsnippets améliorent la visibilité de votre site web en apportant plus d’informations sur son contenu. Leur utilisation s’appuie essentiellement sur le balisage de données structurées. Vous aurez une idée complète de la façon de les appliquer à votre site web à travers la lecture de ce guide complet.

Enrichir les informations de contenus pour un site internet

Les Rich snippets ou extraits enrichis sont des balisages de données structurées. Les opérateurs de site peuvent les ajouter à leur code HTML existant. Cela permet aux moteurs de recherche de mieux comprendre quelles informations sont contenues sur chaque page Web. Les principaux moteurs de recherche sont allés plus loin en utilisant ce balisage pour présenter des résultats de recherche plus riches. Les utilisateurs peuvent ainsi trouver plus facilement les informations qu’ils recherchent.

Google et d’autres moteurs de recherche affichent le titre d’un site web lorsque ce dernier apparaît sur un SERP. Le méta description que vous avez attribué à la page sera aussi affiché. Quand vous utilisez les Richsnippets, Google peut afficher un peu plus d’informations sur le résultat réel. Cela inclut le fait qu’un résultat particulier corresponde à un avis, une personne, un produit, une entreprise, etc.

Il existe trois spécifications de balisage différentes reconnues par les principaux moteurs de recherche, à savoir les microdonnées, les microformats et les RDFa. Les microdonnées sont le concept le plus largement pris en charge en termes d’annotations, en particulier pour le « Schema.org ». Les balises Open Graph et les cartes Twitter sont une forme de rich snippets. Elles doivent toutefois être utilisées conjointement avec des extraits enrichis et non à la place de ces derniers.

 

Enrichir les informations de contenus

 

En passant, découvrez aussi le rôle principal de Google Shopping List à travers ce lien.

Types d’informations délivrées par la structuration de données

Les extraits enrichis peuvent être utilisés sur des catégories spécifiques de contenus. Il s’agit des avis, personnes, produits, entreprises et organisations, recettes, évènements, musique et contenus vidéo. Les avis individuels et agrégés sont pris en charge avec des propriétés différentes pour chacun d’eux.

Google et Bing affichent des informations plus riches depuis LinkedIn lorsque vous recherchez certaines personnes bien connues. Des résultats similaires sont possibles pour tout site Web. C’est tout du moins vrai si celui-ci inclut des profils de personnel, membres de l’équipe et autres figures de l’entreprise. Les propriétés supportées incluent les noms, titres, rôles, affiliations professionnelles et coordonnés.

L’un des usages les plus importants du richsnippets concerne les produits et les offres spéciales des marchands. C’est particulièrement vrai pour les magasins en ligne. Les propriétés disponibles incluent le nom, l’image, la marque, la description et les identifiants ISBN ou SKU.À cela s’ajoutent les avis extensibles avec le prix, la devise, le vendeur et l’état et la quantité.

Beaucoup de places de marché en ligne offrent le même produit auprès de plusieurs marchands. Ils peuvent utiliser le prix bas et le prix élevé pour afficher la fourchette de prix d’un seul article. Pour les entreprises et les organisations, les propriétés disponibles incluent le nom de l’entreprise et le logo. À cela s’ajoute l’adresse physique et URL, le numéro de téléphone et la géolocalisation.

 

richsnippets

 

Le rich snippets pour les recettes offre une multitude de propriétés. Les exploitants de sites Web liés à la cuisine et aux collections de recettes peuvent ainsi les utiliser pour toutes sortes d’information. Cela inclut le type de plat, les critiques, le temps de préparation et de cuisson. Ajoutez à cela les informations nutritionnelles comme la taille des portions, calories, taux en matières grasses, etc.

L’utilisation du richsnippets avec des événements est destinée uniquement aux événements futurs et non antérieurs. Il est à noter ici que le résumé de la propriété n’est pas un résumé de l’événement, mais de son nom officiel. Les autres propriétés incluent la date de démarrage et de fin, la durée, les détails du billet et la géolocalisation.

Bing ne fait aucune mention de la prise en charge de la musique. Google prévoit toutefois un balisage de données structuré relatif aux chansons et aux albums de musique. Cela peut inclure des liens vers des extraits de chansons et des liens directs pour acheter des pistes individuelles ou des albums complets. Pour les contenus vidéo, vous pouvez indiquer la durée et la licence de ceux de votre site web. Ajoutez à cela la société de production et le créateur de la vidéo, et ce, même si le contenu est adapté à la famille.

Voir aussi : Quelles sont les méthodes d’apprentissage automatique de Google ?

SĂ©lection des meilleurs contenus pour le marquage

Les rich snippets ne doivent pas forcément être ajoutés à chaque propriété de contenu. Le fait de baliser plus de contenu aide néanmoins les moteurs de recherche à mieux présenter les résultats. Il convient également de noter que vous ne devez marquer que le contenu visible. Les éléments de page masqués et le contenu des divisions masquées n’ont pas besoin d’être balisés.

Un richsnippets peut être décomposé en trois éléments principaux :

  • itemscope : spĂ©cifie que le contenu HTML dans le bloc <div>vise un Ă©lĂ©ment particulier,
  • itemtype : indique exactement de quel type d’article il s’agit
  • itemprop : dĂ©finit une propriĂ©tĂ© spĂ©cifique comme le nom, l’URL, l’avis, etc.

Les propriétés disponibles varient en fonction du type de contenu. Le nombre de propriétés établies peut être assez intimidant pour ceux qui envisagent d’implémenter un rich snippets. Il existe heureusement plusieurs plug-ins permettant de simplifier les choses pour toute personne exploitant un site basé sur WordPress. Cela inclut le célèbre « All-in-One Schema.org ».

Vous pouvez également dénicher des plug-ins pour les principaux systèmes de commerce électronique. L’approche sera toutefois un peu différente si vous utilisez un CMS ou un système de commerce électronique sur mesure. Vous devrez en effet impliquer votre développeur Web dans l’établissement d’une méthode plus simple pour commencer à utiliser un richsnippets.

 

baliser plus de contenu

 

Comment les extraits de code affectent-ils les moteurs de recherche ?

Les rich snippets sont un privilège, pas un une prérogative. Il est judicieux que vous utilisez un balisage de données structurées sur votre site. Cela ne signifie pas toutefois que les principaux moteurs de recherche vont automatiquement afficher des extraits enrichis pour votre contenu.

Google en particulier (voir l’histoire derrière son logo) analysera et évaluera d’abord votre balisage avant de commencer à afficher des résultats plus riches. Il ne commence à analyser le nouveau balisage que 10 à 14 jours après sa première introduction sur un site Web. Si tout semble correct, Google commencera à afficher des extraits enrichis pour certaines pages. Ceux-ci vont toutefois disparaître après environ 5 jours.

Certains extraits enrichis réapparaîtront quelques jours plus tard, soit pour le même ensemble de pages, soit pour un nouvel ensemble. Ce processus peut se répéter plusieurs fois. Ce n’est qu’après environ 8 semaines que vous serez récompensé par des extraits enrichis semi-permanents sur l’ensemble de votre site. Il faudra toutefois que les analyses et évaluations répétées de Google aient détecté des erreurs.

Les opérateurs de sites sont souvent déroutés par ce cycle. Beaucoup choisiront alors de peaufiner leur implémentation de Schema.org, ce qui entraînera pourtant plus de retards. Il est plus préférable d’implémenter le balisage et d’attendre environ deux mois pour que les résultats complets commencent à apparaître. Vous pourrez ensuite tenter de modifier la façon dont vous avez implémenté le balisage.

Les richsnippets ont été adoptés par les principaux moteurs de recherche il y a déjà plus de deux ans. Les moteurs de recherches changent toutefois toujours la façon dont ils sont mis en œuvre pour garantir le meilleur résultat final. Cela signifie que tous vos résultats ne seront pas affichés à l’aide d’extraits enrichis. Les éléments affichés et dissimulés changeront eux-mêmes de temps en temps.

Différenciation entre extraits enrichis et featuressnippets

Le concept d’extraits en vedette ou « featuredsnippets » ne doit pas être confondu avec celui de « rich snippets ». Les extraits en vedette désignent tout affichage Google fournissant des informations supplémentaires sur un contenu donné. Ils apparaissent en haut des résultats de recherche, souvent avec des images, vidéos, liens sources et autres formes d’affichages textuels.

Les richsnippets ne sont pas structurés, analysés ou diffusés de la même façon qu’un extrait en vedette. Google peut présenter plusieurs extraits enrichis par page. Ces derniers ne vont pas toutefois s’afficher à la position 0 au-dessus des listes organiques et des annonces payantes. Cela est pourtant possible dans le cas des extraits en vedette.

Le moyen le plus simple de distinguer ces deux notions est de rechercher les signes révélateurs dans les SERP. Examinez surtout les éléments sous les balises de titre des listes. Pour les extraits enrichis, vous verrez le plus souvent une note en étoiles. Cet indicateur utilise un symbolisme connu des utilisateurs pour dire rapidement ce que d’autres pensent du produit répertorié dans les SERPs.

 

l'importatnce des extraits de code sur les moteurs de recherche

 

Cependant, vous pouvez aussi consulter notre guide complet sur Google Colibri. Ce guide vous présente l’influence de Google Colibri sur le classement d’un site web.

Influence des extraits enrichis sur le référencement naturel

Il n’y a techniquement aucun avantage direct des Richsnippets pour le SEO. Les extraits enrichis peuvent toutefois influencer indirectement le référencement naturel de plusieurs manières :

  • Indexation plus facile dans les moteurs de recherche sachant que vous utilisez un balisage structurĂ© des donnĂ©es.
  • ReprĂ©sentation plus forte des informations sur le plan visuel en considĂ©rant que votre rĂ©sultat peut se dĂ©marquer des listes traditionnelles.
  • Meilleure pertinence pour les utilisateurs puisque vous pouvez fournir plus de contexte.

Toutes ces qualités sont liées à des taux de clics plus élevés et des taux de rebond inférieurs. L’algorithme RankBrain de Google réévaluera aussi la valeur de votre page pour les utilisateurs à mesure qu’un extrait enrichi génèrera plus de clics. Vous serez récompensé par un classement organique plus élevé dans la recherche. L’optimisation de Rich snippets est à ce titre une forme d’optimisation SEO.

Quels sont les effets des richsnippets sur le taux de clics ?

Les richsnippets ne vous mèneront pas en apparence au sommet des résultats de moteurs de recherche (SERP). Ils peuvent toutefois influencer suffisamment le taux de clics au fil du temps pour que RankBrain puisse fonctionner en votre faveur. Cela est tout du moins vrai si le contenu de votre page est assez précieux pour les utilisateurs. Sa valeur est mesurée sur ce point par temps de séjour. Ce contenu devra aussi continuer à générer un nombre constant de clics.

 

les effets des richsnippets sur le taux de clics

 

Les extraits enrichis influencent les taux de clics de façon très logique :

  • Ils fournissent plus d’informations.
  • Le comportement de clic des utilisateurs valorise les annonces avec des images et des couleurs.
  • Les avis positifs obtenus via les rich snippets ajoutent de l’intĂ©rĂŞt Ă  vos produits et services. La première interaction d’un utilisateur avec les rĂ©sultats la mieux notĂ©e se fait par un clic.

Les extraits enrichis sont créés à partir de données structurées disponibles pour certains éléments de contenu. Les données sont formatées et organisées de sorte que Google puisse les comprendre et de les utiliser facilement pour les SERP.

Pour transformer un extrait de code générique en un extrait plus riche, utilisez Schema.org. Ce dernier est l’outil le plus populaire pour marquer des pages Web en microdonnées. Ces derniers indiqueront à leur tour la nature d’une page aux moteurs de recherche et ce que ces pages entendent accomplir.

Les webmasters utilisent le balisage de schéma comme un vocabulaire commun. Ils emploient un code HTML spécifique, des balises, des mots et d’autres microformats pour contextualiser le contenu de la page. Dans les coulisses, le schéma est le langage des bots. Ce langage permet toutefois de créer des extraits enrichis et d’autres fonctions de Google SERP dont les utilisateurs humains peuvent tirer profit.

Déploiement d’un code de balise personnalisé pour la plateforme

Il est facile de créer un balisage et de le déployer, peu importe la façon dont un site web est construit. La première chose à faire est de déployer le code dans la section <head> de votre site web. Pour cela, vous devrez utiliser l’un des nombreux générateurs de balises de schéma. Vous pouvez également utiliser l’outil Google Tag Manager pour déployer ce code.

N’ajoutez de schéma que pour le contenu visible par les utilisateurs et respectez bien les directives de Google pour le type de schéma sélectionné. Vous ne devez pas notamment utiliser le balisage de la FAQ à des fins publicitaires. Le contenu de la FAQ doit également être rédigé par le site lui-même.

Le déploiement de code personnalisé peut sembler assez incommodant si vous utilisez un CMS. Vous pourrez toutefois toujours vous aider de quelques plug-ins si vous utilisez WordPress. Les données structurées sont prises en charge par des plug-ins SEO polyvalents comme Yoast ou Rank Math. Il existe même des plug-ins conçus uniquement pour l’implémentation de schémas.

Yoast est parfait pour les implémentations de bases comme les FAQ et les schémas de tutoriels. Vous aurez toutefois besoin d’un plug-in plus spécialisé pour traiter un large éventail de types de schémas. Rank Math est un bon choix en la matière avec son expérience utilisateur et ses options de balisage.

 

Déploiement d’un code de balise

 

Les méthodes proposées par Yoastet Rank Math pour le balisage de FAQ sont d’ailleurs assez similaires. Il suffit de sélectionner un bloc de FAQ lors de la création d’une page. Les processus de déploiement dépendent du plug-in et du type de schéma. Il n’y a pas de raccourci magique ou de guide unique que vous pouvez exploiter dans cette optique. Parcourez la documentation du plug-in de votre choix pour voir comment il peut fonctionner avec le type de schéma choisi.

Note : Consultez aussi notre guide complet sur le site mobile-friendly. Cet article vous propose les méthodes à adopter sur tout ce qui peut rendre un site mobile-friendly.

Manipuler le code HTML pour le balisage de contenus

Le balisage de schéma utilisé varie selon l’intention de la page et le type de contenu à optimiser. Vous pouvez manipuler les plages de propriétés du code HTML dans le schéma. Ce dernier pourra ainsi refléter l’objet de votre page et la façon de le diffuser en tant que richsnippets. Vous pouvez marquer la plaque de propriétés suivant différents attributs :

  • portĂ©e de l’élĂ©ment : ce dernier correspond au HTML en lui-mĂŞme.
  • type d’élĂ©ment : il s’agit du type d’élĂ©ment mis en surbrillance.
  • prop : cet attribut correspond aux propriĂ©tĂ©s d’un code, ce qui inclut l’URL ou le nom.

L’optimisation des pages n’est pas une pratique pour les entreprises qui fournissent des contenus dans plusieurs catégories éligibles. Elle ne peut pas tout du moins être accomplie à l’aide d’un seul processus de balisage structuré. Un certain niveau de connaissances spécifiques au schéma sera nécessaire. Le flux de travail variera également en fonction de votre type de page.

Des webmasters, développeurs et codeurs doivent être sollicités pour aider au balisage des données. Vous pouvez aussi utiliser une série de raccourcis pratiques pour le balisage. Les différents outils de test et de données structurées en sont un bon exemple :

  • Outil de test des donnĂ©es structurĂ©es de Google.
  • Rapport sur les donnĂ©es structurĂ©es de Google ActualitĂ© RĂ©centes via la console de recherche.
  • Outil d’aide au balisage des donnĂ©es structurĂ©es de Google.
  • Application de schĂ©ma.
  • Test de rĂ©sultats riches via la console de recherche.
  • Surligneur de donnĂ©es de Google.

 

Manipuler le code HTML

 

Les plug-ins sont aussi une solution accommodante pour le balisage des richsnippets. La plupart des sites web sont construits à partir de WordPress, lequel a plusieurs outils associés aux données structurées :

  • WP Rich snippets
  • Application de schĂ©ma pour les donnĂ©es structurĂ©es
  • Schema Richsnippets tout-en-un
  • Plugin WordPress Rich snippets

Les outils de WordPress fonctionnent sur la base de shortcodes. Il s’agit de petits morceaux de code qui permettant d’exécuter des actions sans codage direct en dur. En utilisant ces short codes, tout opérateur de site fonctionnant sous WordPress peut devenir un expert en manipulation de données.

La gamme de plug-ins proposés par WordPress pour les sites de commerce électronique est un peu plus restreinte. Les plateformes de commerce électronique sont souvent alimentées par des CMS de niche avec des outils très spécifiques à ce secteur. Magento est le CMS le plus flexible pour l’e-commerce. Il est basé sur le cloud et vient avec une foule de plug-ins et d’extensions de données structurées :

  • Richsnippets
  • Google Rich snippets.
  • Richsnippets de Magento.

Vérifier les extraits enrichis adaptés au site web

Le processus d’obtention d’extraits enrichis est bien documenté par Google. Cela inclut les types de contenu éligibles pour les améliorations des résultats de recherche :

  • Contenus de types « comment faire » ou tutoriels
  • Type de produit
  • Avis de consommateurs
  • Balisage logiciel
  • Questions frĂ©quemment posĂ©es (FAQ)

Il ne s’agit pas ici de tous les contenus éligibles aux richsnippets. Ces options sont toutefois les plus enclines à s’appliquer à des catégories de sites spécifiques comme les recettes de cuisine. Si aucune de ces options ne vous convient, vous pouvez toujours opter pour les autres catégories de la liste :

  • ActualitĂ©s, mĂ©dias et divertissement
  • Livres
  • Éducation
  • ÉvĂ©nements
  • Ensembles de donnĂ©es
  • Contenu liĂ© Ă  l’emploi

Si l’une de ces catégories vous semble pertinente, consultez la documentation officielle de Google sur leur utilisation. Vérifiez les améliorations et les fonctionnalités possibles pour votre type de contenu. Voyez ensuite s’il serait opportun de les mettre en œuvre.

Pour les besoins de ce guide, nous allons surtout nous concentrer sur le balisage de FAQ. La mise en œuvre d’extraits riches en FAQ est une tactique assez populaire du référencement moderne qui est tout à fait différent de la stratégie de référencement YouTube. Le richsnippet sera a priori répertorié sous le type de produit. Il pourra toutefois être utilisé sur n’importe quelle page contenant une section FAQ.

 

Valider le balisage du site web

 

Valider le balisage du site web

L’utilisation de générateurs de balises et de plug-ins peut déjà rendre le processus de déploiement des balises assez infaillible. Il est toutefois aviser de faire passer le balisage par l’outil de test des résultats enrichis de Google. Cela vous indiquera immédiatement si le code ou la page est éligible à ce genre de résultats.

Le terme « éligible » est le maître mot dans cette démarche sachant que les bribes riches ne sont pas garanties. Vous pouvez également utiliser une entrée URL si le balisage est déjà en production. Une telle démarche est utile pour les contrôles arbitraires, mais inutile pour le contrôle à l’échelle du site.

Surveiller les pages balisées

Tout ce dont vous aurez besoin pour la surveillance de vos pages balisées se trouve dans la console de recherche vocale de Google. Vos rapports de performance peuvent être filtrés par type de résultats riches. Vous pouvez également voir tous les types de balises admissibles que Google a détectés sur votre site. Cliquez sur une amélioration de bribes de résultats riches pour accéder à un rapport détaillé de vos pages balisées. Cela inclut les URL valides, non valides et comportant des avertissements.

Le processus de surveillance ne devrait soulever aucun problème si vous avez déjà validé le balisage. Cette méthode n’exigera d’ailleurs aucune configuration de votre part. Le rapport apparaîtra dans GSC après le déploiement de balisage des résultats riches et leur récupération via le crawling de Google.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *