google colibri

Quelle est l’influence de Google Colibri sur le classement d’un site web ?

L’influence de Google Colibri sur le classement d’un site web peut être établie au regard de deux grands paramètres. Il s’agit du fonctionnement de Google pour la recherche en ligne et de l’influence de Colibri sur les pratiques SEO. Vous pourrez en apprendre davantage sur ces deux points à travers cet article.

Qu’est-ce que la technologie Google Colibri ?

Google Hummingbird ou « colibri » en traduction littérale est l’un des principaux algorithmes de recherche développée par Google. Ce dernier utilise la sémantique pour déterminer l’intention réelle des utilisateurs en formulant une requête dans un moteur de recherche.

Google Colibri est ainsi censé fournir des résultats plus pertinents que ceux de son prédécesseur pour le traitement des requêtes des utilisateurs. Il ne s’agit pas d’ailleurs d’une simple mise à jour d’algorithme de recherche comme ce fut le cas pour Panda et Penguin. Google Colibri est en effet un remplacement complet de l’algorithme utilisé par le moteur de recherche principal de Google.

Fonctionnement de Google pour la recherche en ligne

Pour comprendre comment fonctionne Google Colibri, il faut d’abord comprendre le fonctionnement de Google en lui-même. Il s’agit de voir comment Google fournit des pages de résultats spécifiques des requêtes introduites dans son moteur de recherche.

Il y a plus de 60 milliards de pages sur le web et ce nombre augmente rapidement. Google Actualités a la tâche difficile de fournir des résultats pertinents à des clients dans cet océan d’information. Ces résultats sont notamment fournis sur la base de quatre processus principaux.

Google commence par balayer les informations sur le web à l’aide de programmes automatisés appelés « spiders ». Ces derniers passent d’un lien à un autre pour créer un index de pages basé sur des mots-clés. Les pages sont triées par contenu et d’autres facteurs qui sont enregistrés dans l’index.

Quand vous entrez une requête de recherche, Google consulte l’index de pages web pour identifier les mots-clés utilisés. Il va ensuite extraire les documents pertinents de l’index suivant plusieurs facteurs. Cela inclut le dictionnaire, la sémantique, l’orthographe et la compréhension des requêtes.

Ces documents ou pages web sont ensuite présentés dans les résultats de la recherche (SERPS) pour un calcul de pertinence. Cela inclut plus de 200 facteurs associés à la page web. 10 pages web sont fournies pour chaque page de résultats. Celles-ci sont triées par ordre suivant les 200 facteurs associés ou plus. Google déploie une grande variété d’algorithmes pour déterminer ces différents facteurs d’indexation.

 

google colibri

 

Note : Vous pouvez aussi consulter notre guide concernant l’histoire derrière le logo Google. En passant sur cet article, vous découvrirez la caractéristique adoptée par Google dans la conception de son logo, l’aspect symbolique dans la sélection des couleurs du logo, l’origine du nom d’un géant de l’industrie numérique, et les modifications appliquées au logo Google sur toute l’histoire de l’entreprise

 

Algorithmes de recherche de Google

Ceux qui sont assez familiers avec le fonctionnement de Google connaissent certainement Googlebot. Ce dernier est responsable de l’ensemble du processus de recherche et de classement de Google. Googlebot fait partie de ces « spiders » que le moteur de recherche utilise pour parcourir le web.

Le moteur de recherche de Google utilise les résultats de plusieurs algorithmes avant de fournir des résultats pour vos recherches. Google Colibri est le plus important de tous ces algorithmes. Cette position est initialement tenue par PageRank avant que ce dernier ne soit annulé par Google. PageRank était d’ailleurs le premier algorithme conçu par Larry Page avant qui ne lance pas Google avec Sergey Brin.

Robots de spams et mises à jour de l’algorithme

Les robots de spam ou « spambots » sont conçus pour identifier différentes formes de spam sur le web. Les spams en question ne sont pas seulement les courriels indésirables que vous recevez tous les jours. Il s’agit en effet aussi des pratiques douteuses dans l’usage de mots-clés et de liens. Google mène une lutte constante contre les spams par mots-clés et par liens. Ces derniers réduisent la capacité de recherche des utilisateurs sur le moteur de recherche lorsqu’ils atteignent un certain volume.

Google est avant tout un moteur de recherche. Ses clients sont des personnes qui recherchent des informations sur un sujet donné. Il ne s’agit pas d’annonceurs ou de propriétaires de sites web. Vous devez respecter les conditions d’utilisation de Google que votre site web ou blog soit visible sur Internet.

L’algorithme de Google a notamment subi plusieurs mises à jour au fil des années pour une meilleure expérience utilisateur. L’idée de base était d’améliorer la pertinence des résultats à partir de PageRank. Cela s’étendait toutefois aussi à la pertinence des réseaux sociaux, et notamment de Google Google+.

Première modification de l’algorithme avec Google Panda

Google Panda est nommé d’après l’ingénieur du même nom qui avait travaillé sur ce projet chez Google. Cette mise à jour était aussi appelée « Farmer update », car l’ingénieur en charge travaillait sur les soucis de fermes de contenu. Google Panda visait à réduire l’effet des liens générés artificiellement par les fermes de contenus sur le PageRank.

Ezine est l’un des premiers sites web à avoir fait les frais de cet algorithme de recherche. Il avait perdu près de 90 % de sa présence en ligne suite au retrait de ses articles dans les SERPS de Google. Le retrait a été initié en considération d’un volume de mots trop faible et d’une mauvaise grammaire. Ezine a beaucoup appris de cette expérience et a amélioré ses contenus par la suite.

Certains sites n’ont pas été affectés par cette mise à jour tandis que d’autres ont été fermés. Il y a cinq types de contenus que Panda est conçu pour réduire ou supprimer complètement de son index :

  • Contenus avec plusieurs pages ou articles générés à partir d’une page d’accueil ou d’un article à l’aide d’un logiciel de spin.
  • Contenus réécrits à partir d’articles déjà publiés.
  • Contenus mal rédigés, avec une grammaire et une orthographe médiocre et inutile au lecteur.
  • Articles de 300 mots ou moins. C’est sur ce point que les répertoires d’articles sont les plus affectés par le fonctionnement de Panda.
  • Contenus ou articles créés à l’aide d’un logiciel de spin qui recherche et récupère des fragments de contenu publié sur le web.

Déploiement d’une nouvelle mise à jour pour Google Penguin

Penguin remplit les mêmes fonctions que Panda. Il fonctionne toutefois en temps réel et fait partie de l’algorithme principal de recherche. Google Penguin s’applique à la page d’accueil, les pages et fichiers internes.

Il s’applique aussi des blogrolls et archives auxquels vous pouvez accéder par la structure de fichiers de votre site. Un blog n’est qu’un site web avec un système de gestion de contenu. Googlebot peut ainsi accéder à tous ses fichiers sauf si vous l’interdisez via le fichier robot.txt ou l’attribut noindex.

L’algorithme de Penguin a été conçu pour presque tous les problèmes posés de recherche en ligne. Cela commence par le raclage d’articles et de contenus. Une plus grande attention est accordée à l’élimination des contenus promus et des articles créés à l’aide du logiciel de balayage d’articles. Google veut des contenus manuscrits et s’attèlera à identifier clairement ce qui ne correspond pas à ce critère.

Vient ensuite l’introduction excessive de mots-clés dans une page. Personne à part Google ne sait exactement dans quelle mesure l’introduction de mots-clés peut être excessive. Vous serez toutefois hors de danger si vous vous limitez à 1 % de mots-clés par nombre de mots.

Cela équivaut à 10 mots-clés sur un article de 1000 mots. Vous pouvez aller jusqu’à 1,5 % pour les mots-clés composés d’un seul mot. Cette valeur n’est pas toutefois recommandée. La vérité est que vous pourrez obtenir de meilleurs résultats en écrivant naturellement, sans vous concentrer sur les mots-clés.

 

comment fonctionne Google Colibri

 

Il est aussi peu judicieux d’enrichir les liens de vos pages web de mots-clés. Ces derniers devraient surtout contenir le nom de votre marque ou votre site web/blog. Dans le passé, les textes d’ancrages riches en mots-clés étaient l’approche à suivre.

Aujourd’hui, vous pouvez être sanctionné par Pingouin pour ce genre de pratique. Votre texte d’ancrage doit être constitué à 15 ou 20 % du titre de votre blog. Cela peut aussi être le nom de domaine de votre site web ou le nom de votre marque.

Le reste des critères établis par Google Pingouin pour les contenus indexés tient en six points principaux :

  • Éviter les liens payants et de faible qualité vers votre page.
  • Ne pas transmettre le PageRank par des annonces textuelles sur votre site. Toutes les annonces doivent avoir l’attribut nofollow.
  • Réduire les mots-clés contenus dans le texte d’ancrage d’une publication invitée.
  • Utiliser des mots-clés liés dans les messages ou signatures du forum.
  • Les bas de page doivent contenir des liens communs vers votre site.

Google punit surtout les liens créés de manière artificielle. Il récompense toutefois les liens provenant de site ou de blog réellement valorisés ou des pages individuelles qu’ils contiennent. Vos backlinks doivent provenir de personnes qui veulent vraiment fournir à leurs visiteurs un lien vers votre site pour plus d’informations. C’est d’ailleurs un autre aspect de la notation Google.

Vous obtenez des points de classement en permettant à vos visiteurs d’obtenir plus d’informations sur d’autres sites web. Les visiteurs pourront s’y rendre à partir de liens affichés dans votre site. Encore faut-il toutefois que vous choisissiez les bons sites pour vos liens sortants. Un mauvais choix de liens externes va en effet enlever plus de points à votre classement qu’il ne peut en ajouter.

Déploiement de l’algorithme Google Colibri pour traiter les requêtes

Google Colibri a été partiellement conçu pour étendre l’algorithme d’indexation sémantique latente (LSI) de Google aux termes employés par ses utilisateurs. Le LSI a été créé par Google pour créer du contenu réel sur votre site web à des fins d’indexation. Il définit la signification des termes employés pour les besoins des recherches en ligne. La recherche conversationnelle introduite par Google il y a quelques années était le prédécesseur de Google Colibri.

Introduit en septembre 2013, Google Colibri réduit la nécessité d’optimiser des pages web pour les mots-clés à longue queue. Il peut en effet extraire la signification du terme de recherche utilisé et l’appliquer à ses pages indexées. Cela ne signifie pas toutefois que vous ne devez pas utiliser des mots-clés à longue queue dans votre recherche. Google Colibri va en effet examiner chaque mot de votre requête pour déterminer exactement ce que vous recherchez.

Comment Google Colibri influence-t-il les pratiques SEO ?

Les pratiques de référencement sont fondamentalement dictées par le fonctionnement des algorithmes des moteurs de recherche. C’est tout du moins le cas pour l’obtention d’un bon classement dans les SERPS. Il y a notamment plusieurs effets notables que l’on peut attribuer à Google Colibri sur le SEO.

Valoriser les appareils mobiles pour la recherche en ligne

Une étude récente de Telemetrics a montré que 50 % des internautes utilisent exclusivement des appareils mobiles pour leurs recherches en ligne. Les chiffres sont d’autant plus élevés concernant la recherche de restaurants. Jusqu’à 59 % de ce type de recherche se fait depuis un appareil mobile.

Les appareils mobiles ont été mentionnés plusieurs fois lors de l’annonce du lancement de Google Colibri. Les développeurs ont concentré leurs efforts sur l’amélioration de la recherche sur mobile. Ils présentaient Google Colibri comme étant plus clair et plus optimisé pour le toucher. Les résultats sont aussi regroupés sur des cartes pour que vous puissiez vous concentrer sur les réponses recherchées.

Google a pleinement conscience de l’importance du mobile dans l’environnement numérique actuelle. Il y voit d’ailleurs la base des futures stratégies de référencement et de marketing de contenu. Tous les contenus d’un site moderne doivent ainsi être optimisés pour les appareils mobiles.

 

influence de Google Colibri

 

Cependant, découvrez aussi le guide complet du rôle de Google Shopping dans l’e-commerce.

 

Renforcer le rôle de la recherche vocale

Apple a acheté Siri au regard du potentiel de la recherche vocale sur les téléphones portables. Siri est d’ailleurs aujourd’hui l’outil de recherche vocale le plus populaire pour les téléphones mobiles. Google voit aussi dans la recherche une interface plus intuitive et plus facile à manipuler pour les utilisateurs. La saisie vocale est d’ailleurs l’interface principale du Google Glass.

Victor Anthony, un analyste de Topika Capital Markets, a conforté l’importance de la recherche vocale pour Google. Il a en effet déclaré que cette technologie serait la prochaine étape de la croissance à long terme de cette entreprise. Celui-ci a également ajouté que la recherche vocale s’étendra agressivement au-delà du bureau pour atteindre toutes les sphères de la vie humaine.

Langage plus naturel et requêtes plus complexes

Les requêtes de recherche vocale sont plus susceptibles d’utiliser la parole humaine naturelle que les requêtes textuelles. Cela implique des requêtes plus longues et plus complexes et Google en est bien conscient. L’algorithme de Google Colibri fournit de meilleurs résultats de recherche aux utilisateurs d’appareils mobiles lorsque ces derniers posent une question à voix haute.

Google Colibri a été conçu suivant l’idée des utilisateurs qui sont plus à l’aise avec une question qu’un mot spécifique pour leurs recherches. Les experts marketing de contenu doivent aussi comprendre l’intention derrière une requête de recherche. Ils doivent s’assurer que leur contenu puisse répondre aux questions formulées par les internautes dans leurs recherches.

Recherches sémantiques du moteur de recherche

Le moteur de recherche sémantique de Google Colibri fournit des SERPS plus précis que ceux d’autres algorithmes de recherche. Il comprend l’intention derrière la requête de recherche. Ses résultats sont aussi améliorés selon la localisation de l’utilisateur et d’autres informations dont il dispose. Google Colibri comprend ainsi la requête de recherche dans son ensemble sans se limiter à des mots-clés.

Amit Singal, chef de l’équipe de classement chez Google, a apporté plus de détails sur la technologie de Google Colibri. Il a affirmé que ce nouvel algorithme pouvait mieux comprendre les concepts que les mots. Il peut aussi appréhender les relations entre les concepts. Ce traitement naturel du texte est plus aux contenus volumineux qu’aux mots-clés eux-mêmes.

David Emerald, auteur et créateur en chef de The Power of Ted, appelle cela un changement radical de « cordes à choses ». Cela signifie que les moteurs de recherche comprendront les idées plus que les mots. Pour les experts marketing, cela implique que l’analyse sémantique et un contenu complet sont plus importants qu’une stratégie basée sur des mots-clés. C’est d’autant plus vrai en sachant que Google a cessé de considérer les mots-clés dans Google Analytics.

Utilité du contenu proposé par une ressource en ligne

Google entend fournir des réponses plus précises aux demandes des utilisateurs grâce à Google Colibri. Ce dernier est conçu pour comprendre l’intention qui sous-tend la demande et fournir la réponse adéquate. Les spécialistes du marketing doivent eux aussi s’efforcer de comprendre les questions que se posent leurs clients. Ils devraient partir de ce point pour développer des solutions adaptées sur toutes les plateformes. Cela inclut les sites web et les communautés pertinentes comme celles de YouTube.

Vous avez plus de chances d’être bien classé par Google Colibri si vous ciblez les besoins de votre public. Il ne s’agit pas d’une nouvelle direction, mais d’un marquage plus clair de la finalité première de Google. Il est important d’axer le marketing de contenu sur le confort de l’utilisateur. Votre contenu marchera mieux si vous les développez en considération des vrais problèmes rencontrés par ces utilisateurs.

Crédibilité des ressources fournies aux utilisateurs

Google tient vraiment à ce que les utilisateurs puissent trouver des contenus fiables lorsqu’ils effectuent leurs recherches. Il vise concrètement des contenus qui font autorité. Un contenu d’autorité est une ressource dont les liens proviennent de sites web et de réseaux sociaux respectés. Le pas le plus important dans l’évaluation de l’autorité d’un contenu est la définition de la paternité de Google.

Il s’agit de relier votre contenu à votre profil Google Plus qui est la base d’identification en ligne pour Google. Une fois la paternité établie, vous serez classé par le moteur de recherche pour vos articles. Cela vous permettra d’accroître votre crédibilité avec des sujets plus pertinents pour votre site.

Il n’y a pas de preuve directe que Google Colibri utilise la paternité des œuvres pour classer le contenu. Les bonus de paternité des œuvres ont toutefois un effet positif sur le trafic de recherche et le classement. Des articles de fond produits par Google confirment aussi que la paternité d’un article affecte la réputation des publications ou des sites.

 

L’algorithme de Google Colibri

 

 

Voir aussi : Les méthodes d’apprentissage automatique. Ce guide vous présente les deux grandes méthodes d’apprentissage automatique utilisées par Google pour son algorithme de classement.

 

Référencement dans le cadre de l’optimisation des médias sociaux

Dans les médias sociaux, on parle de recommandations des utilisateurs, de distribution du contenu et de crédibilité des auteurs. Il est prouvé que les moteurs de recherche sont de plus attentifs aux signaux sociaux lorsqu’ils recherchent un contenu pertinent.

Des experts marketing affirment d’ailleurs que les signaux sociaux présentent mieux ce qui est valable en ligne. Il est donc très probable que le Google Colibri ajoutera plus de couches sociales à l’algorithme de recherche au fil des années. Cela paraît tout du moins évident en considération de ses objectifs.

Les spécialistes du marketing ne peuvent pas à ce titre se cantonner au nombre d’annonces similaires et de rediffusions. Ils doivent plutôt se concentrer sur l’engagement social, la réputation, l’autorité et les preuves sociales. Cela est possible via la distribution de contenu par des personnes ayant de l’autorité.

Prévision et constitution d’une base de connaissances

L’innovation apportée par Google Colibri n’implique pas seulement que les requêtes seront mieux comprises par le moteur de recherche. Elles impliquent aussi que les requêtes formeront une base de connaissances à utiliser pour répondre à d’autres questions des utilisateurs. L’idée est de passer de la compréhension des intentions des utilisateurs à la prévision réelle de leurs intentions. La technologie appliquée au service Google Now en est la preuve la plus évidente.

La possibilité de répondre aux requêtes via le réseau de connaissances Google signifie également que les utilisateurs resteront plus longtemps sur Google Colibri. Ils n’auront peut-être plus besoin de se rendre sur d’autres sites pour les requêtes standard. En tapant Coca Cola vs Pepsi, vous aurez beaucoup d’informations en même temps sur les deux sujets. Google Colibri prédit ce qui peut vous intéresser placera immédiatement les informations concernées au-dessus des résultats de la recherche.

Effets négatifs des liens sur le monde social

Une multitude de liens vers un contenu ne conduit pas nécessairement à de meilleurs résultats. Une telle pratique va plutôt réduire votre classement, et surtout dans le contexte du monde social actuel. Disons que vous placez un lien et que le public interagit activement avec celui-ci via la republication. Dans ce cas, on peut supposer qu’il a un effet positif. Disons toutefois que vous publiez beaucoup de liens vers Google Plus ou d’autres forums sans réponse du public. L’effet obtenu est alors négatif.

Google Colibri ne prêtera pas beaucoup d’attention à la multitude de liens sur votre ressource en ligne. Il remarquera plutôt le nombre de personnes interagissant avec votre publication. Si Google Colibri voit que le volume des interactions est réduit, il arrivera à la conclusion que le contenu n’est pas apprécié. Le site web ou le blog rattaché à ce contenu sera alors mal classé dans les résultats de Google Colibri.

Bâtir l’avenir du référencement sur Google Plus

Durant la semaine des médias sociaux en septembre dernier, Google a réaffirmé l’importance de Google Plus pour le référencement. Il a défini cet outil comme l’épine dorsale de l’amélioration de l’expérience d’utilisation de Google. Google Colibri a notamment un rôle clé à jouer dans l’influence de Google Plus. Google a certes établi que Google Plus n’avait pas d’impact sur les résultats de recherche. Il contribue toutefois de manière significative au classement effectué par Google Colibri.

Aux yeux d’un spécialiste en marketing, Google Plus représente l’avenir. Si vous n’avez pas encore de profil ou de page dans Google Plus, c’est le moment de le faire. Être actif dans les communautés Google Plus va accroître votre réputation sur Google Colibri. C’est d’autant plus vrai si vous pouvez interagir avec les utilisateurs et créer un contenu utile, original et approfondi dans Google Plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *