Google Actualités 1

Comment optimiser le référencement pour Google Actualités ?

Obtenir un bon référencement sur Google Actualités est un avantage marketing considérable pour une entreprise. Cela est possible en respectant les directives de la plateforme et en optimisant le contenu pour un meilleur classement. Ce guide vous donnera une vision détaillée de ces différents points.

Agrégation de nouvelles à travers un flux personnalisable

Google Actualités est un agrégateur de nouvelles qui présente un flux personnalisable d’articles d’actualité des 30 derniers jours. Les articles sont organisés en sept ou huit catégories, en fonction de votre situation géographique et de la langue utilisée. Ils sont aussi regroupés par thème.

Les articles de sources différentes sur un même sujet sont présentés ensemble pour éviter la duplication d’informations. L’objectif, comme défini par Google, est d’aider les internautes à mieux comprendre le monde en leur fournissant des informations fiables sous différents angles.

Google Actualités a été lancé en version bêta en 2002 avant d’être déployé officiellement en 2006. Il a été créé par Krishna Bharat, lequel est membre de l’équipe de recherche scientifique du Groupe. Il n’existe pas de données précises sur le nombre de sources utilisées par Google Actualités.

Un article publié dans The Guardian en 2013 affirmait toutefois que cet outil est associé à 50 000 sources du monde entier. Google Actualités est d’ailleurs actuellement disponible dans 127 pays et 65 langues.

 

Google Actualités 6

 

Méthode de classement des articles de presse

Les actualités affichées par Google Actualités sont choisies par l’algorithme de son moteur de recherche. Celui-ci sélectionne les articles avec une bonne stratégie de netlinking sur la base de 7 paramètres :

  • Pertinence : il s’agit de voir si l’article est pertinent par rapport à la requête de l’utilisateur. Ce facteur déterminera essentiellement ce que vous pourrez voir dans les Top Stories.
  • Centres d’intérêt : lesquels sont définis lors de la configuration de Google Actualités ou selon vos habitudes de lecture ? Google ne considère pas toutefois les points de vue politiques.
  • Emplacement : ce facteur tient compte de la diffusion de nouvelles liées à votre localisation. Il tient également compte des nuances régionales pour les requêtes de recherche.
  • Proéminence : les articles qui couvrent un sujet clé ou actuellement en vogue sont les plus susceptibles d’être publiés.
  • Autorité : les évaluateurs de recherche, les taux de clics SERP et les backlinks influencent les signaux gérés par Google pour la fiabilité et l’autorité d’une source d’informations.
  • Fraîcheur : les articles récents ont plus de chances d’être publiés que les articles anciens s’ils fournissent des informations supplémentaires.
  • Convivialité : Google tient compte de la vitesse de chargement, la conception réactive et la compatibilité d’un site Web avec différents navigateurs pour l’afficher dans ses résultats.

L’équipe de Google Actualités récupère manuellement des articles lorsque ceux-ci se rapportent à de grands événements. Les sources d’actualités sont présentées dans News stand. Les récits expérimentaux, mais susceptibles de nourrir un certain intérêt sont quant à eux placés dans Discover.

Google Discover est un moteur de recommandation de contenu. Il présente du contenu aux utilisateurs en fonction de leurs intérêts et de leur comportement. Outre l’actualité, l’application présente aussi des contenus plus évolués comme des recettes ou des vidéos éducatives, selon les réglages choisis.

Spécificités de la mise en page de la plateforme

L’écran principal de Google Actualisés montre les Top Stories du jour. Vous pouvez sélectionner une catégorie d’actualités spécifique sur la gauche de l’interface. Cela inclut le monde, les affaires, la technologie, le divertissement, le sport, la science et la santé.

Les catégories « science » et « technologie » sont fusionnées dans certaines langues comme l’Espagnol. Google Actualités vous permet de choisir deux langues dans vos paramètres. Cela vous permettra d’accéder aux articles et aux grands titres des deux langues en même temps.

La section « pour vous » présente une sélection de nouvelles en fonction de vos intérêts. L’algorithme de prévision s’appuie ici sur le comportement de l’utilisateur dans l’utilisation des services de Google en général. Cela inclut Google Actualités et le moteur de recherche principal, entre autres plateformes.

Sous la rubrique « favoris », vous trouverez les sujets, lieux et sources suivis actuellement, recherches et articles sauvegardés. Ces différents éléments influenceront les suggestions de la section « pour vous ». Le menu « au-delà des gros titres » présente des rapports approfondis sur des sujets clés sélectionnés par algorithme.

Cela inclut l’environnement ou les soins de santé. Le contenu présenté va au-delà du cycle de l’actualité quotidienne. Il n’est pas ainsi forcement lié à un sujet d’actualité spécifique. Les articles inclus dans Google News sont souvent présentés dans les résultats de recherche via les Top Stories et les carrousels.

Cela s’applique autant à la recherche sur ordinateur de bureau que sur mobile. Les actualités ont une présence accrue dans les résultats de recherche. Si vous recherchez un sujet pertinent, le moteur de recherche vous présentera d’abord les actualités importantes pour ce sujet.

 

Google Actualités 2

 

Note : Vous pouvez aussi découvrir notre article concernant : Qu’est-ce que l’inbound marketing ? Cela consiste à fournir des contenus spécifiques d’un incontestable profil de consommateurs pour les conduire à adhérer à une marque.

Exigences relatives aux contenus publiés sur les sites à indexer

Google a établi des directives spécifiques concernant le contenu des sites souhaitant apparaître dans Google Actualités. La plupart de ces directives relèvent du bon sens. Il est donc probable que vous les ayez déjà suivies.

L’une d’elles exige notamment des éditeurs qu’ils proposent un contenu bien rédigé et bien structuré, sans erreurs grammaticales ni fautes d’orthographe. Tous les articles doivent avoir des datelines et des bylines, avec des informations facilement accessibles sur les auteurs.

Vous devez également fournir des informations de contact accessibles et transparentes. Cela inclut l’adresse de courriel, l’adresse physique et les numéros de téléphone.

Articles censurés et bloqués

Google Actualités n’approuvera pas les sites dont les articles correspondent aux catégories sanctionnées par sa politique de restriction des contenus pour adultes :

  • Contenu sexuellement explicite
  • Images d’abus sexuels sur des enfants
  • Épouses par correspondance
  • Thèmes pour adultes dans le contenu familial

Certains éléments d’un article peuvent aussi être censurés de la plateforme s’ils valorisent un ou plusieurs concepts de nature sensible :

  • Violence graphique
  • Commentaires haineux, langage incendiaire et propagande
  • Harcèlement et intimidation par voie numérique
  • Contenu médical promotionnel
  • Activités dangereuses ou illégales

Les éditeurs doivent en outre bloquer les contenus qui reprennent toute ou partis d’une œuvre originale sans y apporter une valeur ajoutée substantielle. Ils bloqueront aussi les liens vendus à des fins de classement ou qui enfreignent les directives de Google concernant les schémas de liens.

Publicité et liens payants

La quantité de publicité placée sur votre site web doit être raisonnable et non intrusive. Google vous pénalisera si vous essayez de faire passer du contenu sponsorisé en tant que journaliste indépendant. Il n’autorise normalement aucun site qui tenterait d’induire les utilisateurs en erreur.

Il en va de même pour les sites qui tendent à déformer ou dissimuler des informations les concernant. Évitez les liens payants et non naturels dans votre contenu. Si la présence de liens payants est établie par Google dans l’article concerné, ce dernier ne sera pas récupéré par Google Actualités.

Il en est autrement si vous bloquez ces liens en les balisant avec les attributs comme « nofollow » ou « sponsorisé ».

 

 

Info : Veuillez consulter notre guide sur le fonctionnement du growth hacking pour vous aider à apporter sur votre site une croissance maximum avec des dépenses réduites.

 

Google Actualités : Contenus dupliqués et syndiqués

La duplication de contenu est à éviter dans l’utilisation de Google Actualités. L’utilisation d’une balise canonique est indispensable à ce titre, et surtout si un même article apparaît sur différentes pages d’un ou plusieurs sites. Cette balise permettra à Google de déterminer la version originale de l’article.

Pour le cas d’un contenu syndiqué, seule la version originale doit apparaître dans Google Actualités. Ceux qui syndiquent un contenu externe doivent s’assurer que celui-ci n’est pas indexé par la recherche Google et Google Actualités.

Une balise canonique faisant référence à l’article d’origine peut les aider à cette fin. Ils peuvent aussi empêcher le robot d’exploration de Google d’indexer le contenu syndiqué.

Conditions techniques pour les publications sur Google Actualités

Outre les exigences afférentes aux contenus publiés, Google Actualités a établi des directives techniques concernant l’exploration des sites web d’actualité. Le respect de ces directives vous aidera à optimiser la découverte et l’indexation de votre contenu dans Google Actualités.

Sections et URL permanentes : Google Actualités

Tous vos articles doivent être sur le même domaine que votre site principal. Les sous-domaines et les dossiers sont traités comme un seul domaine. Les pages de section doivent avoir des URL permanentes. Une fois inclus à Google Actualités, votre site pourra être modifié dans ces sections et ses URL.

Vous pourrez aussi y ajouter du contenu par l’intermédiaire du Centre des éditeurs de Google Actualités. Les URL de vos articles doivent être uniques et permanentes. Cela signifie que chaque article doit avoir une URL différente.

Cette dernière ne pourrait pas être recyclée pour un article différent. Vous ne pouvez pas non plus republier un article existant avec une URL différente.

Vérification des paramètres de blocage

Les fichiers robots.txt ne doivent pas bloquer l’accès des robots d’exploration de Google aux pages du répertoire d’articles. Il en va de même pour les balises méta ou les en-têtes HTTP.

Autrement, Google ne pourra pas explorer et indexer vos articles dans Google Actualités. Le contenu concerné restera indexé dans la recherche Google, mais n’apparaîtra pas dans Google News.

Langue et encodage des contenus : Google Actualités

Un site web peut avoir des contenus en plusieurs langues. Les articles devront toutefois être organisés en différentes publications. Les utilisateurs pourront ainsi obtenir plus facilement du contenu dans leur langue.

Le fait d’avoir plusieurs langues dans un même article crée aussi une certaine confusion auprès de Google News. Le contenu risque alors de ne pas être repris pour l’indexation.

Facteurs à considérer pour le classement dans les tops stories

Le classement dans Google Top Stories suit a priori les mêmes règles que la recherche standard. Cela implique l’utilisation de mots-clés pertinents dans les balises H1 et H2 avec le paragraphe d’ouverture. Il y a toutefois plusieurs autres facteurs à considérer pour obtenir un bon classement dans ce service.

Les utilisateurs recherchent souvent des informations autour d’entités spécifiques :

  • personne : les actions d’une personne donnée dans un domaine spécifique.
  • événement : des détails sur un événement en particulier.
  • entreprise : propose d’une entreprise donnée.
  • lieux : le lieu où un événement spécifique s’est déroulé.
  • concept : une élection, une cérémonie de remise de prix, etc.

Il est plus avisé de couvrir systématiquement une petite sélection de sujets qu’un domaine étendu. Cela va renforcer l’autorité de votre site web, pour peu que le contenu proposé soit fiable. Pour établir la fiabilité de votre contenu, prenez toujours soin de le mettre à jour.

Assurez-vous qu’il soit rédigé par des auteurs crédibles et couvre des sujets pertinents et recherchés par les lecteurs. Les articles qui obtiennent régulièrement des clics sont insérés plus souvent dans la section Top Stories, car ils sont interprétés comme ayant de la pertinence.

Optimisez les titres de vos articles, ce qui inclut les H1 et H2. N’hésitez pas également à rechercher les buzz dans le choix de vos sujets.

 

 

Optimisation des contenus pour un meilleur classement

Le potentiel de classement des contenus de votre site web pour Google Actualités dépendra surtout de votre capacité à les optimiser. L’optimisation d’articles se rapporte à plus forte raison à l’optimisation de sites web. La stratégie de référencement YouTube et référencement SEO peut ainsi s’appliquer dans ce contexte.

Guide Google Actualités : Travailler sur la mise en page du site web

Prenez soit de couvrir toutes les bases dans la conception de site Web. Assurez-vous que vos articles peuvent être rendus efficacement en HTML brut. Évitez d’utiliser JavaScript pour afficher le corps de l’article ou les liens.

Le robot d’exploration de Google Actualités ne pourra pas autrement indexer votre contenu et suivre vos liens pour explorer votre site. Googlebot-News est également incapable de suivre les liens d’images, explorer des PDF et interpréter d’autres formats que le HTML.

Votre code doit être propre et bien structuré. Il doit apparaître correctement dans tous les navigateurs et types d’appareils utilisés pour la navigation. Le contenu doit être présenté sans des interruptions telles que des carrousels d’articles connexes ou des galeries d’images. Les éléments de l’article doivent aussi être présentés dans un ordre précis à savoir « gros titre =>image => date =>corps de l’article ».

Améliorer l’architecture du site pour une navigation facile

L’architecture de votre site doit faciliter l’exploration et l’indexation de votre site Web par Google. Utilisez des catégories, balises, sections ou autres taxonomies personnalisées dans votre contenu. L’objectif est de faciliter la navigation des utilisateurs et de Google sur votre site.

Travaillez la structure de votre site pour être aussi superficielle que possible. Cela réduira le nombre de clics nécessaires pour accéder la page d’accueil à partir d’autres pages du site. N’utilisez pas de boutons « précédent » et « suivant » les pages d’archive. Une pagination numérotée est plus recommandée.

Créer des plans de site pour simplifier l’indexation

La création d’un plan de site pour Google Actualités n’est pas une nécessité, mais elle est tout de même recommandée. Il ne s’agit pas ici d’un facteur de classement. Le plan de site permet au robot d’exploration de découvrir et d’indexer un site plus avec plus d’efficacité.

Si vous disposez déjà d’un plan de site sur votre site, pensez quand même à en créer un nouveau uniquement pour Google Actualités. Celui-ci doit inclure jusqu’à 1 000 URL pour les articles publiés au cours des 2 derniers jours.

Si vous devez ajouter plus de 1 000 URL, créez plusieurs plans de site et utilisez un fichier d’index pour les répertorier. Les plans de site des articles doivent être mis à jour dès que de nouveaux articles sont publiés.

Un plan de site Google Actualités suit le schéma XML standard, mais avec l’ajout de quelques éléments :

  • <news : publication> avec deux balises enfants · ·
  • <news : name> et <news : language>
  • <news: publication_date>
  • article <news: title>

Les autres balises mentionnées dans le schéma du plan de site de Google Actualités sont facultatives. Ils peuvent dans certains cas être obsolètes à l’exemple de <genre> et <news : keywords>. Une fois créé, le plan de site doit être validé et téléchargé à l’aide de Google Search Console.

C’est ici que les erreurs dans les sitemaps de Google Actualitésse produisent le plus souvent. Celles-ci sont liées aux incohérences entre l’URL du sitemap et l’URL vue par Google Actualités. L’autre erreur fréquente est l’inclusion d’articles issus de sections manquantes dans les réglages de publication du centre d’édition.

Ajoutez d’abord la section avant d’inclure ses URL dans votre plan de site. Prenez soin de considérer votre budget d’exploration lorsque vous envoyez beaucoup de nouvelles URL. Donnez la priorité aux contenus de grande valeur afin qu’il soit indexé plus rapidement.

Utiliser des données structurées pour les articles de presse

Il existe deux schémas de données structurées pour les articles de presse, à savoir le schéma Article et le schéma News Article. La première option est plus largement utilisée, car elle est mieux documentée et facile à maintenir.

La deuxième est toutefois encore très populaire pour les contenus d’abonnement. Indifféremment du schéma choisi, l’essentiel est d’utiliser des données structurées. Cela augmentera les chances qu’un de vos articles apparaisse dans une page de résultats et améliorera votre taux de clics.

 

 

Implémenter des articles en pages mobiles accélérées

Les pages mobiles accélérées (AMP) sont des versions distinctes d’un site web qui sont optimisées pour s’ouvrir plus rapidement à partir d’un appareil mobile. Les AMP sont presque exclusivement utilisées sur des carrousels d’actualités des pages de résultats de recherche et de médias riches.

L’utilisation de pages AMP avec des données structurées est une nécessité pour un bon classement. Le contenu en AMP doit ressembler autant que possible à la version normale.

Autrement, l’algorithme d’indexation pensera que vous cherchez à induire les utilisateurs en erreur. Les pages AMP peuvent être monétisées par des annonces au même titre que la version standard et canonique d’un site.

Optimiser le temps de chargement pour le crawling

La vitesse de chargement est un facteur déterminant pour la qualité de votre classement. Les sites dont le contenu se charge rapidement seront toujours classés en priorité. La vitesse de chargement affecte la fréquence de l’exploration d’un site web ou crawling.

Googlebot réduira la fréquence de ses visites sur votre site si votre serveur est lent ou connaît des temps d’arrêt. Il prend cette disposition afin de ne pas surcharger votre serveur.

Toutes les solutions habituelles d’optimisation de la vitesse peuvent être appliquées dans ce contexte. Cela inclut l’optimisation des images, la réduction en CSS et JavaScript, la compression, la mise en cache, etc.

Ajouter de nouveaux contenus à un rythme régulier

La fréquence de visite d’un site par Google est définie de façon algorithmique. Elle dépend surtout de votre capacité à publier régulièrement de nouveaux contenus. Si vous publiez plusieurs nouveaux articles par jour, l’outil d’indexation pourra les diffuser aux utilisateurs dans de plus courts délais.

Si un nouvel article est découvert, le robot d’exploration vérifiera ses modifications et mises à jour le premier jour après sa découverte.

La fréquence d’exploration sera très réduite après cette étape. Il est important ici qu’une erreur ne se glisse pas dans un article que vous avez déjà corrigé pour votre site. Google News mettra en effet du temps pour afficher la version mise à jour après le premier jour.

Utiliser le protocole sécurisé de communication hypertexte

L’utilisation du HTTPS ne joue pas seulement en faveur d’un meilleur classement dans Google News. Il influe aussi sur la qualité du classement général d’un site web pour différents moteurs de recherche. Ne pas adopter le HTTPS dans l’environnement digital actuel serait une grande pénalité.

Tous les utilisateurs ne savent forcément comment fonctionne une connexion sécurisée. Beaucoup savent toutefois que les sites HTTPS sont plus préférables aux sites HTTP pour la sécurité de navigation.

L’obtention et l’installation d’un certificat SSL pour un site web peuvent certes être un processus fastidieux. La confiance établie auprès des utilisateurs en vaudra toutefois largement la peine. Dans l’utilisation du HTTPS, vérifiez bien la cohérence des URL de Google News Publisher Centre et de votre plan de site.

Les URLS concernés doivent commencer par « https:// ». Assurez-vous également de rediriger tous les trafics non-HTTPS vers HTTPS en utilisant la redirection 301.

Choisir les bons attributs pour les liens payants

Google a développé une nouvelle méthode d’implémentation concernant les attributs de liens. En plus Nofollow, il existe désormais deux autres attributs appelés « sponsored » et « UGC ». Le terme « sponsorisé » est utilisé pour qualifier les liens qui font partie d’une campagne publicitaire avec Facebook Ads ou de parrainage.

L’UGC est une abréviation pour « user-generated content » ou « contenu généré par l’utilisateur ». Ces deux attributs peuvent être aussi combinés. Vous pouvez ainsi marquer un lien comme « UGC Nofollow ».

L’autre changement majeur apporté par la nouvelle méthode d’implémentation tient à l’interprétation de l’attribut Nofollow. Ce dernier est en effet interprété comme une recommandation et non une directive. Cela signifie que Google peut effectivement suivre et explorer un lien Nofollow.

Ces changements ont été réalisés dans le but d’aider Google à mieux comprendre le graphique des liens. Ils peuvent avoir un impact profond sur les classements. Les liens précédemment ignorés sous l’attribut Nofollow peuvent en effet être pris en considération dans l’indexation de sites web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *